LÉA HABOURDIN & THIBAULT BRUNET – 2014


« Nous avons passé deux mois en immersion, allant chaque matin au « rallye » pmu d’un petit village du Pas de calais, et dans d’autres PMU de la côte d’opale. Nous avons appris comment jouer, comment lire le journal des courses, avons écouté les histoires parfois surréalistes ou tragiques, avons vécu sans mesure la vie des joueurs que nous avons croisés. Les histoires de chasse, les chiens dociles, les blagues de comptoirs, les passions, les élevages de pigeons, le sport du village et le tir ont fait partie de notre vie durant ces mois. Nous en sommes revenus avec ces images entre étrangeté, enfermement, et abstraction. »

Découvrez ici 1’30 d’immersion filmée dans le travail de Léa et Thibault.

À PROPOS DE LEA HABOURDIN ET THIBAULT BRUNET

Léa Habourdin a grandi dans le nord de la France et a étudié l’estampe et le dessin à l’Ecole Supérieure d’Art et Industries Graphiques ESTIENNE à Paris puis la photographie à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles. Elle observe la condition humaine par le prisme d’une approche scientifique mêlée à l’observation de l’intime. En 2011, la série « Cahier de doléances », exposée lors des rencontres d’Arles, a reçu le prix du jury des Boutographies et la Bourse du Talent décernée à la BNF. En 2013, son travail « Preuves objectives I : notes sur l’attraction » est présenté pour la première fois au Lianzhou foto festival. 2014 s’ouvre par une exposition personnelle à Berlin.

Thibault Brunet est titulaire d’un Master de l’Ecole Supérieure des beaux-arts de Nîmes. En 2008, la première série de photographies qu’il réalise dans un jeu vidéo, Vice City, intègre l’exposition internationale itinérante reGeneration 2 : Photographes de demain, au musée de l’Elysée de Lausanne. En 2012, son travail dans les univers virtuels est sélectionné simultanément pour les Mois de la Photo à Paris, Berlin, Vienne et, en mars, il fait partie des 5 finalistes du prix de la Fondation Aperture à New York. Récemment, ses dernières séries, First person shooter et Landscapes, ont été sélectionnées parmi les Talents FOAM 2013 et présentées dans le cadre de la 12ème biennale de Lyon. En 2014, il participe à la mission photographique France(s) Territoire liquide exposée au Tri Postal à Lille.

MERCI À