MALIK NEJMI – 2010


TURFISME

« Il serait trop simple d’envisager les moments de courses comme des moments de paix, la réalité du turf est à la fois moins certaine et plus complexe. Aucune rencontre n’est paisible, et les visages que Malik Nejmi a saisis à Chantilly, au sommet du chic, et dans les points courses au plus bas du fric, tous montrent à quel point la chose hippique est prise au sérieux. /…/ Si les visages de Nejmi sont parlants, c’est précisément parce que le photographe ne les a pas seulement observés, mais écoutés, il a compris leurs plaintes, leurs délires, leurs théories et leurs pauses sont les segments de la toile humanitaire que les courses ont tissée sur le pays. Patchwork social, précieux patrimoine. »

Christophe Donner, France Turfisme, Filigranes Éditons

 

À PROPOS DE MALIK NEJMI

Malik Nejmi est né à Orléans en 1973. Diplômé d’un Baccalauréat Section Audiovisuel / Littérature (A3), il se tourne vers le Conservatoire Libre du Cinéma Français de Paris duquel il sort diplômé Assistant-réalisateur en 1994. Il suivra deux années de Lettres Modernes avant d’être photographe au Musée des Beaux-arts d’Orléans en 1996-1997.
Photographe autodidacte et indépendant, ses travaux sont à la fois des recherches documentaires et des sujets sociaux-politiques contemporains. Par le truchement de la photographie et un usage séculaire de celle-ci, Malik Nejmi use des codes de transmission familiers pour composer un ensemble narratif qui dépasse le simple cadre des souvenirs d’enfance et modifie la perception nostalgique d’un regard sur l’histoire de l’immigration.

Plusieurs voyages forgent aujourd’hui son oeuvre et ses recherches : Bénin en 1998 et 1999 / Mali en 2000, 2005 et 2006 / Turquie en 2002 et 2003 / Mexico en 2003 / Maroc en 2001, 2004 et 2005.

www.maliknejmi.com

MERCI À