OLIVIER CABLAT – 2012


« A travers sa pratique artistique, le photographe tente de mettre en place une approche théorique. Le livre « Fouilles » (Éditions Filigranes), né de cette accumulation sans concession, a ainsi une « exis­tence autonome ». L’une des idées de l’artiste a été de déplacer l’univers du PMU en reprenant les trois catégories classiques de l’histoire de l’art : portrait, nature morte, paysage. Ainsi se découpe « Fouilles ». Le premier chapitre débute par des portraits avec des découpes de figurines, le deuxième reprend l’idée de l’archéologie des objets, en nature morte, et le troisième celle des paysages recomposés à partir de Google Street View. Olivier Cablat recherche la forme qui pourrait le mieux correspondre à sa démarche d’archéologue: jouer sur la superposition, alterner visible et invisible. Un test d’impression à blanc où s’est glissée une erreur va conduire à la forme définitive du livre. »

Sophie Chausse, Polka Magazine

À PROPOS D’OLIVIER CABLAT

Olivier Cablat est né à Marignane en 1978. Il vit et travaille à Arles.

Il est diplômé de l’université Paul Valéry de Montpellier en 1999, de l’École supérieure des beaux-arts de Marseille en 2000 puis de l’École nationale supérieure de la photographie de Arles en 2003. Il a ensuite travaillé comme photographe documentaire pour le Centre franco-égyptien d’étude des temples de Karnak en Égypte de 2003 à 2004. Il développe depuis 1999 des recherches sur le commerce, l’architecture de Las Vegas, le symbolisme populaire et sur tous les objets qui en sont plus ou moins directement issus.

En tant que commissaire, Olivier Cablat fonde en 2009 la Galerie et les éditions 2600. En 2012, il expose aux Rencontres d’Arles. La même année, il est lauréat de la carte blanche PMU et expose son projet sur l’univers des champs de courses au BAL à Paris en 2013. En 2013, il présente son projet EGYPT 3000 au Quai no 1 de Vevey, en Suisse, après l’avoir exposé aux Rencontres d’Arles en 2012.

www.oliviercablat.com

MERCI À